Fabienne Grebert

Fabienne Grebert

Lettre ouverte à Monsieur Mélenchon

Cher Monsieur,

 

Je suis élue au Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes depuis janvier 2016 et j’expérimente avec bonheur, aux côtés de mes amis du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire, une union de la gauche à trois partis (EELV, PG, Nouvelle Donne).

 

Depuis l’annonce du retrait de Nicolas Hulot, il me semblait que vous étiez le mieux placé pour rassembler à la gauche du PS, fédérer les français autour d’un nouveau projet qui place pour la première fois l’écologie au cœur des politiques publiques, redessine les  perspectives d’une Europe plus protectionniste et équitable, et s’attaque aux méfaits d’un système fiscal qui accroit les inégalités.  J’ai eu envie de vous accorder ma confiance et je vais donc parrainer votre candidature à la Présidentielle.

 

images.jpeg

 

Cependant depuis juillet dernier, la paysage politique a évolué. L’occasion nous est peut-être donnée de redessiner l’Union de la Gauche, avec la victoire à la primaire d’un frondeur du PS, le retrait de Yannick Jadot de la présidentielle et votre ralliement à cette alliance. C’est ce dessein qui avait conduit à la victoire de François Mitterrand en 1981. C’est la désunion avec le PC qui a conduit aux piètres résultats que notre liste a enregistrés à l’occasion des dernières élections régionales. Je partage votre méfiance vis à vis d’un candidat qui pourrait être pieds et points liés vis à vis des tenants de la loi El Khomri, vis à vis d’un parti qui n’a pas prouvé que son ennemi était la finance. Mais de nombreux électeurs vous tournent aujourd’hui le dos au profit du tandem Hamon-Jadot. Vous n’avez plus de réservoir de voix et si vous prônez l’avènement d’une 6ème République, vous savez comme moi qu’elle doit être porteuse de nouvelles pratiques politiques.

 

Quand bien même, vous arriveriez au pouvoir avec 51% des voix, pouvez-vous construire un projet de société en laissant sur le bord de la route 49% de mécontents ? Il faudra bien écouter, composer, réajuster, tenir compte de l’histoire et de la place que les uns et les autres ont obtenu dans le paysage politique, au fil des ans.  Ces démarches ne seront pas de trop pour faire une majorité et pour apprendre à gouverner avec une assemblée nationale élue à la proportionnelle.

 

Espérez-vous encore gagner les élections présidentielles?  Vous donnez vous même une chance d’atteindre le second tour?  Vos électeurs vous encourageront probablement à  tenir tête à un PS qui n’a que trop déçu. Mais la France vous pardonnera-t-elle l’obstination et la fermeté que vous affichez et qui semblent annihiler toute chance de recomposition du paysage politique français ?

 

A l’heure où l’horizon s’obscurcit pour la France, vous êtes probablement le mieux placé pour porter un projet de transformation de notre société et de nos institutions,  sans compromission. Mais vous n’y arriverez pas seul. Alors si les dés en sont jetés pour les élections présidentielles, donnons nous toutes les chances de construire cette union nationale au moment des législatives. Je publierai cette lettre sur mon blog et je suis certaine que nombres de nos électeurs partageront ce point de vue. Nous n’en pouvons plus de cette droite corrompue qui applique toujours les mêmes recettes ; nous n’en pouvons plus de cette gauche qui n’a pas tenu ses promesses et qui n’a pas su redonner l’envie et l‘enthousiasme aux Français. Nous n’avons pas besoin d’un homme providentiel, nous avons besoin de voir nos élus prendre leurs responsabilités, conduire la vraie gauche à la victoire et redonner à la France les clés de son destin.

 

J’espère vivement, Monsieur Mélenchon, que vous voudrez bien vous associer à ce projet et faire tout ce qui est en votre pouvoir pour tisser à l’occasion des législatives de juin prochain, l’accord électoral et de gouvernement que nous pourrons enfin mettre en œuvre. La vie est pavée d’occasions perdues. Ne laissons pas passer celle-là.  Je serai à vos côtés pour que nous puissions enfin donner corps à l’écosocialisme, avec les écologistes et les socialistes réunis.

 

Avec mes respectueuses salutations. 



03/03/2017
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres